Namo Attitude en 1 exemple

Découvrez à quoi correspond la Namo attitude à travers un exemple concret
Exemple de projet

L'appel à projet de Ferme Sud à Marly-la-ville

La Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France (CARPF) via l’EPFIF a acquis 2 ha à MARLY la VILLE pour une opération d’habitat.

152

Logements


2Ha

à Marly la Ville


La mission confiée le 15 Octobre 2015

Désigner un opérateur (groupement) dans le cadre d’un appel à projet nécessitant :

eglise1

Le programme

D’arrêter un programme en liaison avec la ville sur un secteur à fort intérêt patrimonial.
attitude-pastille-22

Modèle économique

De définir un modèle économique équilibré intégrant le prix du foncier et une TA renforcée à 20%
trienal3

l’Objectif triennal

D’intégrer l’objectif triennal de 90 logements sociaux financés au 31/12/2016
PoigneedeMain4

Le choix d’un opérateur

D’organiser et d’assister au choix d’un opérateur

Notre équipe

Namo (Mandataire d’un groupement constitué de Dutertre & Associés volet Urbanisme-Architecture et du Cabinet Juriadis et son sous traitant Concept Avocat volet juridique).

Action

Une identification des attentes et des besoins des acteurs. Une méthode de définition d’un programme partagé. Une proposition de procédure identifiée dès l’origine

La Namo Attitude

Associer largement les acteurs pour convenir autant du programme que des critères et de la consultation. Les éléments sont partagés et clarifiés.

Exemple : conserver un patrimoine végétal est justifié par un diag.phytosanitaire, demander la valorisation d’un patrimoine bâti c’est expliquer pourquoi et comment il s’inscrit dans la ville puis sur le site.
Un programme de logements fondé sur les besoins, le marché et une stratégie communale définie y compris l’objectif triennal de logements sociaux dont les solutions à court et moyen termes dépassent les limites du site.

Le choix des candidats puis du projet lauréat donne l’occasion d’aborder de façon concrète des sujets dont la municipalité doit se déterminer pour les administrés actuels et futurs, avant de fonder son choix.

Exemples : la taille des logements et leurs prix (T2-3, T3, T3+, T3-4), les loyers sociaux, le futur statut des arbres conservés, ….

Les résultats


 
 

Ce qu'ils en disent

Agglomérations, Villes, Promoteurs, Equipes...

Rita CECCHERINI

Directrice de l'Aménagement de la Communauté d'Agglomération de Roissy Pays de France


Ce que je retiens du travail mené par François DEGUSSEAU pour cette démarche à Marly la Ville c’est une attitude de recherche de solutions innovantes au vu du contexte, dans le respect des sensibilités et des positionnements du maître d’ouvrage, avec une réelle capacité à faire évoluer les opérateurs et leurs équipes, avec comme objectif de faire émerger le « meilleur projet ».
Le tout dans un climat de confiance, constructif et efficace qui a permis de finaliser cette opération dans les temps et avec une qualité de projet remarquable.

Mots clefs : innovation, respect, efficacité, qualité.

Maire de Marly-la-Ville

Mr André SPECQ


NAMO - L’appel à Projet « Fermes Sud » a fait l’objet de trois phases distinctes (1 - élaboration du cahier des charges et choix des candidats, 2 - analyse et ajustement des projets, et enfin, 3 – consultation du public et choix du projet lauréat). Quels points saillants retenez-vous pour chacune de ces étapes ?

Mr SPECQ - « Tout d’abord, je ne partage pas cette présentation des questions par segment.

En effet, ce qui caractérise votre action avec Maître AGOSTINI et Grégorie DUTERTRE tient d’avantage au climat de confiance que vous avez créé au sein de notre municipalité de notre administration mais aussi avec l’Agglomération, l’EPFIF, les services de l’Etat, le CAUE, et bien entendu les candidats promoteurs dont les bailleurs sociaux.

C’est l’écoute de chacun (y compris au sein de notre équipe municipale -élus comme collaborateurs), la capacité à aborder sereinement les sujets avec un autre regard en expliquant bien les rôles et les problématiques de chacun, le rôle de modérateur et de recherche de consensus, le réalisme économique … tout cela nous a confortés sur la prise en compte de l’intérêt de notre collectivité. Voilà le point saillant de votre mission, quel qu’en soit l’étape.

J’ajoute qu’ayant fait toute ma carrière au sein de l’administration de Marly-la-Ville (Ndr : Mr SPECQ a été DGS de la ville avant d’en être le Maire), j’ai relevé votre capacité de persuasion à faire prendre les décisions. »

NAMO - Certes, mais c’est très général. Selon vous, quels sont les points qui illustrent la première phase ?

Mr SPECQ – « Je garde tout de même à l’esprit le climat de confiance et de sérénité de cette étape. Pour éclairer, je peux prendre l’exemple des préoccupations d’élus qui ont pu s’exprimer et débattre en confiance et de façon constructive sur l’ensemble des sujets (architecture, patrimoine, quiétude des riverains, logement social, prix des appartements neufs, niveau des loyers, taille des logements, cibles recherchées en tenant compte du vieillissement constaté ici comme ailleurs, du nombre de logements par rapport aux modèle économique, …), et que nous avons poursuivis avec les autres partenaires spécialistes (Agglo, EPFIF, services de l’Etat, ABF, CAUE). »

NAMO - Et pour la seconde étape lors de la découverte des propositions et la rencontre de chacun des 4 groupements de promoteurs ?

Mr SPECQ – «  Les candidats ont dû sortir du cadre traditionnel d’une présentation de projet pour aborder les axes essentiels d’une démarche partenariale et donc se projeter dans la réalisation et  en particulier la gestion avec le bailleur social. Vous avez tenu dans ce cadre un rôle particulier de « traducteur – décrypteur » en interface entre ses équipes de promoteurs et la collectivité. Il est clair qu’en facilitant la compréhension des problèmes ou en anticipant nos remarques sur les voies à éviter par la phase des choix raisonnés du programme, cela conduit au double avantage de mieux défendre les intérêts de la collectivité et de faciliter la décision. »

NAMO – Et pour la dernière étape, en particulier sur la présentation successive des 4 projets par leurs auteurs en réunion publique ? Etiez-vous inquiet de cette méthode ?

Mr SPECQ – « J’étais plutôt serein pour cette réunion publique, l’organisation et l’animation pendant la réunion publique étant assurée par vous, elle nous a permis en tant qu’élus de rester neutres et de laisser aux administrés le soin de prendre connaissance des projets et de questionner chacun des groupements. Avec la phase de l’analyse des offres cela nous a permis de construire notre choix.

Cette réunion publique comme celle du choix du lauréat s’est faite avec l’adhésion du conseil municipal dans son ensemble. Cela s’est fait en confiance. »

Bouygues Immobilier

Promoteur


Dans le cadre de plusieurs appels à projet pour la réalisation de logements sur le Val d’Oise (Bouffémont 2014, Marly-la-Ville 2016 et Gonesse 2016), nous avons eu le plaisir de travailler avec NAMO.

Nous retenons des enseignements forts de ces appels à projets sur la valeur ajoutée, la qualité du travail et l’expérience en montage de projet de NAMO. Nous souhaitons les mettre en valeur par des mots simples mais significatifs :

Un dialogue facilité, un accompagnement de qualité, un conseil avisé.

Un appel à projet / une consultation peut souvent être longue et sans planning défini en amont. Dans chacun des projets auxquels nous avons eu le plaisir de répondre, le planning défini dans le cahier des charges de la consultation a été respecté et tenu. C’est un point primordial pour maintenir et s’inscrire déjà dans une dynamique de projet où chacun prend compte des enjeux communs.

Nous souhaitions également souligner la pertinence des échanges et le dialogue constructif qui s’instaurent entre toutes les parties prenantes tout au long de ce processus

Ce gage de qualité et de sérieux pendant ces appels à projet est en grande partie dû à l’excellent travail de NAMO.

Nexity

Promoteur


Dans le cadre de l’appel à projet « Fermes Sud » à Marly La Ville,  nous avons travaillé avec NAMO, facilitateur du déroulé de la consultation et du dialogue entre les collectivités et les promoteurs.

Dans un premier temps, sa valeur ajoutée s’est ressentie dans le règlement de consultation et le cahier des charges qui ont été transmis aux promoteurs. En effet, dans ce dernier, nous avons pu y trouver tous les éléments nous permettant d’apporter une réponse complète. Les attentes, les contraintes et le planning étant clairement définis, notre réponse a pu être pertinente dès la première proposition.

Puis, lors de la phase d’échange, un dialogue constructif s’est mis en place grâce à l’interface que proposait NAMO.  En effet, il a réussi à réunir les informations de chacun afin de coordonner les différents acteurs en vue de l’adoption de conclusions et de solutions communes.

Enfin, dans les phases d’amélioration des réponses suite aux différentes présentations et échanges, nous avons eu l’opportunité d’affiner le projet et de répondre précisément à toutes les interrogations et attentes des collectivités en tendant vers le projet le plus pertinent, non seulement à l’échelle du site, mais aussi à l’échelle de la commune.

En conclusion, la présence de NAMO dans l’appel à projet a permis de faciliter le dialogue, de rendre le travail plus efficace et le projet plus pertinent. Nous avons particulièrement apprécié leur disponibilité et la clarté de leurs indications ainsi que la mise en place d’un planning rythmant la réponse à projet.

Réel intermédiaire au service du projet, NAMO a réussi à rendre cohérente la participation de l’ensemble des acteurs.

Christophe AGOSTINI

Avocat spécialiste en droit public


J'accompagne depuis 10 ans la société NAMO dans le domaine de l'aménagement urbain : études de faisabilité, conseil stratégique, montage d'opérations, audit ou mise en œuvre de procédures, négociations foncières, accompagnement contentieux.

La spécificité de François DEGUSSEAU ? Une capacité à aider les élus à conduire jusqu'à leur terme leurs opérations complexes, dans un dialogue permanent entre acteurs, en sortant bien souvent des cadres d'analyse traditionnels : innovant sans cesse, proposant des montages créatifs mais opérationnels.

Tel est bien le cas de l'opération Ferme Sud, ambitieuse dans sa méthodologie comme dans ses résultats.

Grégorie DUTERTRE

Dutertre & Associées


Cette opération aura été intéressante, intense et motivante.
On retravaille ensemble dès que possible !